Accroche-chaussures mural : simple, design et très pratique

  • Posté le 4 novembre 2013 à 13 h 50 min

Vous avez du problème pour la place de vos chaussures ? Eh oui, quand on aime une marque quelconque ou un modèle, on a toujours tendance à acheter un modèle qui nous plaît et on ne s’aperçoit même pas  qu’elles sont de plus en plus nombreuses. Et c’est là, le problème : les chaussures sont souvent laissées en désordre sur le sol . Pour un gain de place simple et efficace, achetez un accroche-chaussures mural.

Range-chaussures-mural-540x540

L’accroche-chaussures mural ou porte chaussures mural est tout simplement un système pratique pour ranger ses chaussures. Après les étagères à chaussure, les meubles à chaussure, les designers sont conscient qu’il faut une autre solution pour gagner de la place et pourquoi pas pour apporter une touche déco ?

Accrocher les paires de chaussures sur un support mural, c’est là que part l’idée. Le modèle conçu par Thematalhouse a beaucoup attiré notre attention. Très design et simple, il s’agit d’un panneau en métal qui se fixe tout simplement au mur permettant d’accrocher jusqu’à 4 paires de chaussures. Et si vos paires de chaussures  commencent à s’entasser, vous avez la possibilité de fixer plusieurs accroche-chaussures sur vos murs. Et pourquoi ne pas en mettre sur un mur complet pour ranger toutes vos chaussures ?

Bien sûr, les modèles de range-chaussure sont nombreux. Le modèle de Themetalhouse que nous vous avons présenté n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Mais à vous de choisir ce qui vous convient et ce qui est idéal pour votre décoration et ameublement. N’empêche, il faut aller du côté des États-Unis pour trouver un modèle plus design. Dans ce cas, il faut le commander sur une boutique en ligne.

1 commentaire on Accroche-chaussures mural : simple, design et très pratique

  1. Cornud dit :

    Bonjour,
    Je suis intéressé par vos accroche chaussures muraux de chez vous.
    Pourriez-vous me transmettre les prix s’il vous plait ?

    Meci de votre réponse ,

    D. Cornud

Laisser un commentaire