Ergosleep, un outil pour avoir un lit personnalisé

  • Posté le 30 juillet 2015 à 10 h 04 min

Tout le monde a son propre besoin en matière de sommeil. Afin de trouver une meilleure qualité de sommeil, il est conseillé de bien choisir sa literie. Pour répondre à cette attente, la marque de la literie belge LS Bedding a créé l’Ergosleep ou l’ADN du sommeil. Quels sont les avantages de ce concept ? Comment l’utiliser ?

Mode d’emploi de l’ADN du sommeil

Pour utiliser l’Ergosleep, il faut prendre un rendez-vous auprès de la boutique Mon lit et Moi afin de procéder au test. Arrivé sur place, vous découvrez une fameuse capsule d’un brin futuriste. Ce dernier est  un studio-test Ergosleep composé d’un lit par où il y a un écran au-dessus.

Avant de dormir sur cet outil, le vendeur va questionner l’intéressé afin de déterminer son « profil de sommeil ».

Ensuite, vous pouvez vous allonger sur le lit en vous positionnant correctement.  Il faut suivre toutes les consignes de cette machine pour avoir de la literie confortable et adaptable. Ainsi, laissez-vous guider parune voix douce qui vous donne tous les conseils afin de paramétrer votre matelas.

Avantages de l’Ergosleep

Grâce à cet outil, il est possible d’obtenir un matelas qui convient à sa propre morphologie. Vu qu’il est entièrement personnalisé, vous pouvez obtenir une bonne qualité de sommeil.

Il est totalement personnalisé et vous garantit un excellent sommeil. En outre, il procure une récupération optimale pour votre corps.

Cette machine est facile à utiliser est très confortable.

Avec Ergosleep, vous allez avoir un matelas de qualité et personnalisé qui s’adapte facilement à votre corps et sur toutes les positions de la personne qui dort dessus. Autrement dit, vous allez avoir de matelas qui s’adapte à vos postures de sommeil. Ainsi, le choix d’un matelas devient plus facile.

Lorsque vous achetez votre matelas, vous pouvez choisir différents modèles tels qu’à mousse, latex, ressort, dur, mou….

Pin on PinterestShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Laisser un commentaire