Laine de roche vs laine de verre

  • Posté le 8 août 2018 à 21 h 37 min

Afin d’optimiser l’isolation de votre toiture, il est important de ne pas négliger le choix de l’isolant. Deux matériaux sont généralement recommandés, notamment la laine de verre et la laine de roche. Quelles sont leurs spécificités ? Laquelle choisir ? Voici un comparatif qui pourra éclaircir vos doutes :

La laine de roche : caractéristiques et avantages

La laine de roche, aussi appelée laine de pierre, se décline sous forme de flocons, de rouleaux, de plaques isolantes et de panneaux. Elle peut être semi-rigide, rigide, mono ou à double densité. Ce matériau sert à isoler tous types de bâtiments : résidence, locaux à usage commercial ou industriel, etc. Elle est généralement installée sur les sols et les toitures.

La laine de roche permet de camoufler naturellement les vibrations sonores et autres nuisances causées par les bruits extérieurs. Elle réduit également la transmission du son entre les pièces à l’intérieur du bâtiment. Ses excellentes propriétés isolantes sont dues aux nombreuses cellules d’air concentrées dans sa structure. En outre, elle absorbe l’humidité sans se départir de son rôle majeur.

En plus de son aspect hydrophobe, ce matériau est apprécié pour ses propriétés anti-insecte. En effet, il empêche la formation  de nids de termites sur la toiture. Il est également utilisé pour optimiser l’isolation des zones de stockage, des greniers et autres.

Selon la classification européenne de réaction au feu (Euroclasse), la laine de roche se trouve dans la catégorie A1. Cela signifie que ce matériau d’origine minérale  est incombustible. En d’autres termes, il ralentit la propagation du feu en cas d’incendie.

La laine de verre : spécificités et atouts

La laine de verre est l’un des matériaux isolants les plus utilisés, car elle est dotée d’un pare-vapeur. Elle est fabriquée à partir de verre recyclé et de sable.

Elle existe sous différentes formes : panneaux, rouleaux, flocons, coquilles, nappes. Toutefois, votre choix doit dépendre de la configuration de votre habitat et des structures des parois à isoler.

La laine de verre est surtout reconnue pour ses propriétés anti-incendie. En effet, sa capacité de résistance au feu peut aller jusqu’à 6 heures. En outre, elle ne dégage pas de fumées toxiques. Le système de classement européen Euroclass la place dans la catégorie A1 ou A2.

Laquelle choisir ?

La laine de verre est recommandée pour l’isolation des terrasses, des cloisons  ou encore des murs. Elle s’adapte aussi bien aux parois verticales qu’aux plafonds.

La laine de roche, quant à elle, est plus utilisée dans l’isolation des toitures plates maçonnées ou métalliques. C’est également le matériau idéal pour l’isolation acoustique des planchers d’étage.

Il est à noter que ces deux isolants ne nécessitent aucun traitement ignifuge pour résister au feu. De ce fait, les travaux d’isolation sont facilités.

Il est cependant plus prudent d’avoir recours aux compétences d’un professionnel pour effectuer les divers travaux d’isolation. Celui-ci saura vous conseiller sur la solution la mieux adaptée à vos besoins. Après une analyse des échanges thermiques, il vous recommandera l’isolant adapté à votre bâti.

Pin on PinterestShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Laisser un commentaire